Skip links

L’actualité automobile de la semaine

Si vous avez loupé les news sur notre page Facebook en cette dernière semaine, place au récap de l’actualité automobile, rapide et concis ! Vous retrouverez sur nos réseaux plus de photos de toutes ces voitures en temps réel. L’actualité en ce mi novembre était plutôt chargée, comme vous allez le voir !

BMW C400X : la dolce vita ?

On parle scooter aujourd’hui, et pas du plus beau. Vous conviendrez que le BMW C400X n’est pas le plus agréable à regarder. Sauf si l’on parle de celui restylé par Nmoto. La société, basée en Floride, a développé un kit pour le C400X et il faut dire que ça change complètement la donne ! Nommé ‘Golden Age’, ce nouveau kit carrosserie est une pièce de rétro design, faisant appel au prototypes R7 des années 30.

Globalement, les années 30 sont partout dans ce concept. On les retrouve dans les courbes, évidemment, la sellerie, la ‘calandre’ inspiré des BMW 328 des Mille Miglia ou le mono phare rond. Question motorisation, tout reste identique au C400X, avec un moteur de 350 cm3 de 35 ch !

Bien qu’il s’agisse de rendus numériques pour le moment, le premier prototype devrait sortir au printemps 2021. Parfait pour la DolceVita sur la côté d’Azur l’été prochain !

Audi SQ2 : coup de bistouri !

Non, pas de grand bouleversement, il reprend les même modifications que les versions plus sages. La calandre est abaissée, ses motifs changent pour reprendre le même motif que les prises d’air, et un nouveau black back fait son apparition. Celui-ci couvre les rétroviseurs, la calandre, et le montant C.

Les blocs optiques s’affinent également. Désormais, les phares LED Matrix sont disponibles en option. A l’arrière, vous pourrez compter sur de nouveaux feux à LED et sur des clignotants défilants (sur les hauts de gamme). A l’intérieur, la technologie fait le plein également, avec les nouveaux systèmes MMI, des services connectés, ou l’apparition de la sonorisation Bang & Olufsen.

Concernant la motorisation, rien ne change. Le 4 cylindres 2.0 L officie toujours, développant toujours 300 ch et 400 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h prend toujours 4,9 secondes et la vitesse maximale reste autolimitée à 250 km/h.

Mercedes AMG GT Black Series : Record, sur piste humide !

6min 43sec 616! Voici le nouveau temps de référence sur la célèbre boucle nord du Nurburgring pour un véhicule de série ! C’est donc la Mercedes AMG GT Black Series qui s’empare du nouveau record. Elle était pilotée par Maro Engel, pilote en championnat GT3. Le record de la Lamborghini Aventador SVJ est donc battu de quelques 13 dixièmes.

Mercedes a communiqué l’ensemble des réglages aérodynamiques et mécaniques de la voiture. L’ensemble de ces réglages est évidemment disponible sur le véhicule de série. Ainsi, la lame avant est en position course, alors que les ailerons sont en position intermédiaire. Côté suspensions, les réglages sont communiqués pour qui voudrait retenter l’expérience. Les barres anti roulis étaient elles réglées sur les position les plus dures.

Audi RS Q8 : revu par Mansory

Mansory s’attaque à l’Audi RS Q8 et c’est de nouveau une proposition assez sage de la part du préparateur. Au programme, un kit carrosserie presque discret. Evidemment, les accents peints en rouge et les grosses sorties d’échappements vous mettent en avant que ce ne n’est pas un simple RS Q8. Le V8 4.0 biturbo de 600 ch et 800 Nm de couple passe à 780 ch et 1.000 Nm de couple ! Ces améliorations s’améliorent grâce à un reprogrammation ‘simple’ et un nouvel échappement.

Ainsi, l’Audi RS Q8 préparé effectue le 0 à 100 km/h en seulement 3.3 secondes et la vitesse maximale culmine à 320 km/h !

Lamborghini Huracan STO : la GT3 de Lamborghini !

Vous n’aviez pas eu le temps de commander votre Lamborghini Huracan Performante ? L’heure est au rattrapage avec l’Huracan STO, pour Super Trofeo Omologata.

Par rapport à la Performante, le châssis est revu, le freinage plus puissant et plus endurant et le poids est en baisse de 43 kg. Le V10 5.2L atmosphérique envoie ses 640 ch aux roues arrières et le 0 à 100 km/h est expédié en seulement 3 secondes. La vitesse maximale est de 310 km/h.

Le style est fidèle à la marque et ne fait pas dans la dentelle, avec un énorme aileron, une prise d’air NACA et un mélange de couleurs rappelant les mythiques couleurs Gulf, appelées ici Laufey Blue et California Orange.

Cette présentation coïncide avec le retour de Stephan Winkelmann à la tête de la marque en remplacement de Stefano Domenicali, qui prend la tête de la Formule 1. Stephan Winkelmann garde en parallèle la présidence de Bugatti et connaît bien Lamborghini : il a déjà dirigé la marque de 2005 à 2016 !

Subaru BRZ : nouveau, mais pas pour nous !

Le petit coupé Subaru BRZ est de retour, en étant moins nouveau qu’il n’y parait. La recette est la même qu’avant, peut être même un peu trop la même qu’avant. La caisse est identique, le moteur à plat passe de 2.0 à 2.4 litres de cylindrée. La puissance passe de 200 à 230 ch et le couple de 205 à 250 Nm de couple.

Côté châssis, Subaru annonce que la voiture a été rigidifiée de 50% par rapport à la version précédente. Pour améliorer la tenue de route, l’essieu avant a été rigidifié de près de 60%. le centre de gravité baisse légèrement, ce qui devrait aussi jouer sur l’agilité.

A l’intérieur, c’est moins glorieux. Cela fait très “effet plastique” et le design n’est pas vraiment révolutionnaire. L’intégration de la tablette 8 pouces ne semble pas des mieux réalisées. Cependant, ce nouvel écran cache un nouveau système d’info-divertissement. Ce n’est pas du luxe. Les aides à la conduite augmentent un peu, notamment sur les versions à boite automatique.

Pour l’Europe, vous pouvez par contre oublier. Bien que non confirmée, cette décision semble logique à la vue des grilles de malus, surtout en France.

The Grand Tour : le grand retour !

THEY ARE BACK ! L’interminable attente touche à sa fin : The Grand Tour revient, et avec un teaser alléchant. Cet épisode sera un “hors-série” comme le précédent (“Seamen”) mais cette fois-ci nous revenons aux bases du show : un road-trip avec des voitures.

Et quelles voitures ! Le teaser nous montre une Caterham, une Ford Focus RS et une Bentley Continental GT qui seront “légèrement” modifiées… On vous laisse apprécier à quel point, et qui conduit quoi. Ils iront sur les traces des pirates à Madagascar.

L’épisode arrivera juste avant Noël, le 18 Décembre… Soit un an et 5 jours après l’épisode Seamen. Espérons que l’épisode soit à la hauteur de Clarkson, May & Hammond et que les prochains mettront un peu moins de temps à arriver, à base de Power & Speed !

Elation : encore un projet fou !

C’est le projet d’hypercar de la semaine, et il est plutôt ironique ! (On vous conseille vraiment d’aller au bout, ce n’est pas du put-à-clic, ça vaut vraiment le coup !)…

Elation, petite start up de Californie, vient de présenter les premiers dessins et rendus de son hypothétique future voiture de sport, la Freedom. Les ambitions de la marque sont fortes puisqu’elle veut devenir la première entreprise à fabriquer une luxueuse hypercar électrique en Amérique. Sympa pour le reste du continent et toutes les petites start up qui s’emploient à faire de même.

Théoriquement, cette super voiture se dote de 3 moteurs électriques développant 1.434 ch. L’autonomie s’établit elle, toujours théoriquement, à 640 km. Les batteries Lithium Ion sont d’une capacité de 120 kWh.

Mais la gamme est déjà bien fourni puisqu’Elation annonce déjà une variante à 4 moteurs électriques de sa Freedom. Celle ci développerait la bagatelle de 1.930 ch. Evidemment, le 0 à 100 km/h serait digne d’un dragster en 1.8 secondes, alors que la vitesse maximale serait digne d’un avion avec pas moins de 418 km/h.

Bon, on vous avait promis un peu d’ironie. La petite start-up qui veut concevoir la première voiture électrique luxueuse et tout le tralala américaine, basé dans l’état de la transition écologique (la Californie) pense déjà aux clients réfractaires. Ainsi, une déclinaison Freedom Iconic est également annoncée, motorisée par un V10…

Bon, transition écologique, voiture électrique, tout ça. Que neni, mettons un V10 5.2 litres de 750 ch d’origine Audi. Le couple est relativement ‘faible’ à la vue du reste des nombres de ce communiqué, avec 664 Nm. La voiture fera le 0 à 100 km/h en seulement 2.5 secondes et la vitesse maximale atteint 386 km/h !

Après, pour le prix, la Freedom électrique démarrera à $2.000.000 pour la Freedom à 3 moteurs et $2.300.000 pour la Freedom Iconic moins écologique. On sait pas vous mais le swap V10 5,2 litres, on dirait vraiment quelque chose qui sort de Forza Horizon !Voilà, on en entendra peut être plus jamais parler mais ça a le mérite d’égailler la semaine !

Morgan 3 Wheeler : célébration de fin de vie !

La Morgan 3 Wheeler arrive sur sa fin de carrière et la marque britannique en profite pour présenter la Morgan 3 wheeler P101, série spéciale finale pour ce modèle.

Le nom P101 vient du code projet interne du tricycle de Morgan, décidé il y a plus de 10 ans à la conception du véhicule. Limitée à 33 exemplaires, cette édition spéciale se pare d’un tonneau cover en une seule pièce en fibre composite, comme vu sur le concept EV3, il y a 4 ans, permet d’exagérer le côté asymétrique de la voiture.

Les jantes peintes de couleur carrosserie permettent de créer une illusion de voiture encore plus épurée. Quelques détails supplémentaires sont présents comme des échappements au design revu, quelques sorties d’air aérodynamiques, ou des rivets apparents. Plusieurs inscriptions P101 sont réparties sur la voiture.

Deux couleurs seront disponibles. Le Deep Plack d’un côté et le Satin White Silver de l’autre. En plus, quatre “art packs” seront disponible : “The Belly Tank”, The Dazzleship”, “The Aviator”, ou le plus sage “The Race car”.

Les 33 exemplaires seront construits dans l’année 2021, en parallèle des plus classiques 3 Wheeler de base. Le tout pour un prix de 45.000 Livres Sterling outre Manche. Concernant la suite du 3 Wheeler, Morgan annonce que la suite est prévue, et qu’il y aura encore 3 roues. Cependant, ils ne communiquent pas sur la partie technique…

Mercedes Classe S Maybach : parce qu’il n’y a pas de limites !

Trop roturière la Mercedes Classe S ? Qu’à cela ne tienne, voici la version Maybach ! Cette version ultra luxe prend un soin inégalé des passagers arrière. Leur bien-être commencera par un empattement allongé de 18 cm (longueur totale de 5,46 m!), au bénéfice du rang 2. Les équipements sont encore plus raffiné, avec un cuir encore plus fin, une coque en bois raffiné qui enveloppe les dossiers des sièges avant et même du bois entre les sièges arrière en cas d’option « sièges First-Class ». Les sièges sont inclinables à 43,5°.

Tout est fait pour rendre le voyage le plus reposant possible. Une inédite fonction massage arrive sur les repose-mollets et un chauffage de nuque et d’épaule est disponible. Déjà présent sur les coupés et cabriolets de la marque, l’approche-ceinture se positionne automatiquement dès que l’assistant intérieur MBUX reconnaît l’intention du passager arrière de saisir la ceinture à son geste de la main. Les lumières intérieures sont à capteur de présence : prendre un magazine sur le sièges à coté allumera automatiquement la lumière et l’éclairage d’ambiance compte 253 LED partout dans l’habitacle, avec certaines ambiances spécifiques à cette Maybach.

Le divertissement arrière se fera par les deux écrans de 11,6 pouces à commande tactile et la sono est assurée par Burmester avec une installation 4D de… 30 haut-parleurs et 1750 W. Le tout accompagné de Champagne puisque la voiture peut avoir en option un frigo et des flûtes en argent.

Mercedes est fier d’annoncer (en option) des portes électriques à l’arrière, aussi bien pour l’ouverture que la fermeture. Sept possibilités de commande sont proposées. Manuellement avec les poignées de portes intérieures et extérieures, avec la clé du véhicule, via l’écran central avant, via les écrans arrière, ainsi qu’avec avec un bouton situé sur le ciel de pavillon ! Elles peuvent être fermées avec un geste correspondant de la main grâce à l’assistant intérieur MBUX et depuis l’extérieur avec un capteur sur la poignée de porte. De plus, il est à noter que différents capteurs s’assureront que l’ouverture se fera en toute sécurité et sans obstacle (piéton, mur, voiture qui arrive…).

Le chauffeur n’est pas en reste, avec des graphismes de compteur numériques et d’écran revus, pléthores d’aides à la conduite et une puissance assurée par un V8 ou un V12 (ce dernier est réservé à certains marchés, donc surement pas en Europe…).

Coté style, outre les logo Maybach omniprésents (donc celui des montants arrière qui est rétroéclairé selon les marchés), nous pouvons noter une calandre et un pare-chocs spécifiques, beaucoup de chrome et une peinture bi-ton optionnelle. Cette dernière ajoute encore une touche d’exclusivité. Elle nécessite 4 semaines de travail, tout fait à la main.

Avec plus de 60.000 ventes de Classe S Maybach depuis le lancement en 2015, Mercedes joue gros et sort l’artillerie lourde pour rester au sommet !

Xpeng P7 : des ailes en option

Xpeng, vous ne connaissez peut être pas. Cet énième créateur de voitures électriques vise comme beaucoup Tesla.Pour faire parler de sa berline P7, le constructeur chinois a lancé une Wing Limited Edition. Grâce à cela, vous aurez le droit à une inédite couleur vert au catalogue mais surtout des portes en élytres à l’avant. Idéal pour impressionner… Bah on ne sait pas qui.Cette édition limitée est disponible sur les deux motorisations de la gamme. Soit un seul moteur pour 266 ch, soit la bimoteur pour 430 ch. Pour l’option Wing Limited Edition, comptez l’équivalent de 9000 euros en plus des 30.000 euros pour la version 1 moteur. Ça fait cher les portes tuning.

Aston Martin : safety car pour 2021 !

En plus d’un retour en Formule 1 avec sa propre écurie en 2021, Aston Martin fournira les voitures de sécurité ! Selon le média Britannique Racefans, la marque va fournir les Safety-Cars de Formule 1 pour la moitié de la saison 2021. Cela se fera en alternance avec Mercedes-AMG qui est en place depuis 1997. Nous aurons probablement droit à un DBX pour le Medical Car. Reste à savoir quel sera le Safety-Car… DBS Superleggera ? V8 Vantage ? DB11 ? Aston aura le choix des Grands-Prix, en fonction de ses marchés prioritaires. Ainsi, nous ne savons pas si c’est lié ou non avec la récente prise de participation à 20% de Mercedes dans le capital d’Aston, mais toujours est-il que ça fait plaisir de voir la marque sur le devant de la scène !

Pour retrouver notre dernier post sur l’actualité automobile, c’est à ce lien !
Rejoignez-nous sur FacebookInstagram et Twitter pour des infos en continu.