Skip links

L’actualité automobile de la semaine

Si vous avez loupé les news sur notre page Facebook en cette début juillet 2021, place au récap’ de l’actualité automobile, rapide et concis ! Vous retrouverez sur nos réseaux plus de photos de toutes ces voitures et actualités en temps réel.

Aston Martin célèbre les 100 ans de l’A3.

L’A3, c’est la plus ancienne Aston encore en vie. Le département de personnalisation “Q by Aston Martin” a modifié une V8 Vantage Roadster pour rendre hommage à son ancêtre. Cela fait 100 ans que le châssis n°3, désormais communément appelé “A3”, est sorti de l’usine de production de la marque d’Abingdon Road à Kensington. Troisième des cinq prototypes d’Aston Martin construits avant le début de la production en série, la voiture a été largement utilisée par le co-fondateur de l’entreprise, Lionel Martin. Équipée d’un moteur quatre cylindres de 1,5 L et 11 ch, “A3” a souvent été vue avec une carrosserie de course profilée et a remporté plusieurs records de vitesse. Et même la première place à l’Essex Motor Club Kop Hill Climb en 1922.

Actualité automobile

L’A3 appartient désormais à l’Aston Martin Heritage Trust (AMHT), qui l’a restaurée pour lui rendre son lustre d’antan. Mais revenons à la V8 Vantage Roadster. Toute de noire vêtue comme son ancêtre, il n’y a que les étriers dorés qui contrastent. La calandre embarque un contour en aluminium brillant avec un maillage carré noir représentant le look rétro de l’A3. L’insigne Aston Martin est le même que celui utilisé au moment du lancement de l’A3.

À l’intérieur, la typographie Aston Martin brodé entre les sièges est la même que celle utilisée en 1921 et la sellerie est pacifique avec un spécification Obsidian Black et des accents de cuir et de surpiqûres Chestnut Tan. Comme dans l’A3, de nombreux boutons sont faits sur mesure en Laiton tandis que sur la console centrale reprend elle aussi le logo Aston Martin d’époque. Par contre dépêchez-vous : seulement 3 exemplaires sont prévus !

Abart 695 Esseesse “Edition Collectore” : l’immortelle

Encore une série spéciale pour la 500 ! La 500 n’en finit plus avec les séries spéciales, cette fois-ci pour la déclinaison sportive Abarth. Appelée 695 Esseesse “Edition Collector”, cette nouvelle version sera limitée à 1390 exemplaires : 695 en Noir Scorpion et 695 en Gris Campovolo. Parmi les modifications les plus visibles, on peut citer le capot aluminium repris des Biposto ainsi que l’aileron réglable des 70th Anniversary sur les coupés. Ce dernier permet une augmentation de l’appui vertical de 42 kg selon son angle ouverture ! Le tout pour une meilleure stabilité dans les grandes courbes et une meilleure réactivité dans les enchainements de virages.

Actualité automobile

La voiture perd également 10 kg, que ce soit grâce au capot (25% plus léger que le normal), à l’échappement Akrapovic avec canules en titane ou quelques autres optimisations ciblées. En résulte des performances un poil améliorées, comme par exemple le 400 m départ arrêté qui gagne 1/10e de seconde. A l’intérieur, le logo 500 sur les placages Alcantara est remplacé par une gravure laser “695 Esseesse” et une inscription “ONE OF 695” est brodée sur les appui-têtes. Les ceintures de sécurité passent au rouge et quelques éléments en fibre de carbone sont dédiés au conducteur : pédales, inserts de volant et pommeau.

Actualité automobile

La puissance du 4 cylindres 1.4 T-Jet ne change pas, avec toujours 180 ch. Le 0 à 100 km/h est atteint en 6,7 S et le 400 m départ arrêté est désormais fait en 15,1 s. La vitesse maximale est de 225 km/h, mais seulement si l’aileron est réglé sur 0° ! Comme sur les autres Esseesse les amortisseurs sont des KONI FSD tandis que le freinage fait appel à Brembo avec 4 pistons à l’avant et disques ventilés à l’arrière. Cette série limitée est disponible en boite manuelle avec différentiel mécanique ou en boite robotisée, mais également en coupé ou en cabriolet.

Maserati Levante : de la boue en peinture pour cet exemplaire unique

Le chef 3 étoiles Massimo Bottura personnalise un Maserati Levante ! La marque au trident à fait appel à son ambassadeur, Massimo Botturo pour créer un Levante unique. Le résultat est censé évoquer “une explosion de créativité, une démonstration de liberté d’expression et l’impact visuel d’une vie vécue dans des couleurs vives”. Comme Maserati, Massimo Botturo est originaire de Modène. Plus jeune, il aimait rouler dans la campagne en voitures anciennes et laisser les éclaboussures de boue pendant quelques jours afin de se remémorer ses sorties. Le Levante Trofeo est passé le département de personnalisation de Maserati “Fuoriserie” rappelle ces éclaboussures de manière artistique, jusque dans l’habitacle ! Cette voiture est un démonstrateur de ce qu’il est possible de personnaliser sur sa Maserati, pour la rendre unique. On imagine que le V8 de 580 ch sera capable de remettre la boue d’antan sur la carrosserie…

Actualité automobile

Volvo Concept Recharge : vers le futur XC 90 ?

Volvo nous donne un aperçu de son futur avec le Concept Recharge. Ce concept imaginé 100% électrique dès le départ supprime la complexité d’un moteur thermique. Les designers ont donc fait évoluer les proportions pour augmenter l’espace intérieur tout en améliorant l’efficacité aérodynamique, à la manière d’une Ioniq 5. La traditionnelle calandre disparaît pour ne laisser apparaître que le logo de la marque. Les phares aussi disparaissent, escamotés derrière les feux de jours, toujours en forme de marteau de Thor. Les feux arrières s’affinent mais gardent leur forme emblématique.

A l’intérieur, des lignes épurées, une large utilisation de matériaux durables et naturels ainsi qu’un écran tactile de 15 pouces. Fer de lance de Volvo, la sécurité s’annonce optimale notamment avec le LIDAR positionné sur le toit.Le XC90 actuel étant sorti en 2015, on imagine que son remplaçant puisera très largement dans ce concept… Réponse dans quelques mois !

Volkswagen Polo GTI : restylage !

Les citadines sportives se raréfient, mais Volkswagen y croit encore et restyle sa Polo GTI. Le style est revu avec de nouveaux pare-chocs pour ajourés, des phares Matrix LED et des feux arrière qui débordent désormais sur le hayon et avec clignotants à défilement. Comme sur les dernières réalisations de la marque, une barrette lumineuse traverse la calandre et évidement le “nouveau” logo de la marque est présent.

Actualité automobile

Coté châssis, les trains roulants abaissent toujours la voiture de 15 mm par rapport à une Polo classique et un différentiel électronique est là pour canaliser les 207 ch et 320 Nm de couple du 4 cylindres Turbo 2.0 TSI. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 6,5 s et la vitesse maximale atteint 240 km/h. La voiture est d’emblée livrée avec la boite automatique DSG à 7 rapports et double embrayage. Un châssis “Sport Select” est disponible en option. Il comprend des amortisseurs réglables, une barre stabilisatrice plus grande au niveau de l’essieu avant, des biellettes de barre stabilisatrice plus rigides à l’avant et un palier de guidage d’essieu plus rigide à l’arrière.

A l’intérieur, les amoureux du Clark (l’incontournable tissu Ecossais) est toujours présent, et la planche de bord est un peu égayée avec un insert rouge. Une ambiance noire est disponible en option. Dans les deux cas un éclairage d’ambiance sera présent sur les contre-portes et la planche de bord. La climatisation automatique optionnelle devient elle 100% tactile, le volant est redessiné avec des commandes en partie tactiles tandis que les compteurs sont remplacés par un combiné numérique de 10,25 pouces. Un nouvel écran tactile de 9,2 pouces est disponible en option (8 pouces de série), tous deux compatibles de CarPlay et Android Auto sans fil.

Pour la sécurité, un (rare) airbag central fait son apparition pour éviter que les passagers avant ne se percutent en cas de choc et la voiture peut devenir quasi autonome avec le régulateur de distance avec maintien actif dans la voie.

Bugatti Rimac : mariage officiel !

On l’a appris hier après des mois de rumeurs et de flou : Rimac et Bugatti ne font plus qu’un ! Le bureau d’études croate spécialisé dans les technologies électriques, qui produit également quelques voitures en toute petite série, et Bugatti, que nous n’avons plus besoin de présenter, créent une joint venture basée à Zagreb, en Croatie : Bugatti-Rimac. Cette entreprise sera détenue à 55 % par Rimac et 45 % par Porsche. Le même constructeur Porsche détient de plus 24% de Rimac. Mate Rimac, le créateur et PDG de la marque éponyme sera le nouveau patron de l’entreprise nouvellement créée.

Bugatti va continuer sa série de Chiron et dérivés, qui gardera le W16. Rimac, de son côté, va démarrer le lancement de la Nevera, son hypercar de 1900 ch entièrement électrique. Seuls les futurs modèles seront développés en commun.

Manhart s’attaque à l’Audi RSQ8.

En plus du look ravageur dont on vous laissera juger la discrétion et des jantes en 24 pouces , le Manhart RQ 900 propose désormais 918 ch et 1180 Nm de couple (à la place de 600 ch et 800 Nm). Le parpaing allemand récupère un nouveau système d’admission, un nouvel intercooler, de nouveaux turbo, de nouveaux downpipes, des nouveaux catalyseurs, une boite de vitesses revue, et une suspension revue et rabaissée de 40 mm. Le 0 à 100 km/h ne prend que 3.8 secondes, et la vitesse maximale s’établit à 305 km/h. Prix de la bête ? 80.000 €, hors taxes et hors RSQ8.

Actualité automobile

ABT s’occupe de la Golf 8 R et lui offre 390 ch !

Le 4 cylindres 2.0 L a reçu un nouvel ECU qui permet de passer de 320 ch et 420 Nm de couple à 390 ch et 470 Nm de couple ! Aucune performance n’a été communiquée. Côté look, on remarque des jantes maison ABT, et une déco contrastante sur le montant C. ABT annonce travailler encore plus sur la Golf 8 R, pour la rendre plus “mature”. Sont donc sur le chemin de la production de nouvelles suspensions et un nouvel échappement. Contrairement aux améliorations sur les Audi, rien n’est précisé concernant la garantie constructeur…

Peugeot présente la 9X8

Il s’agit de leur nouvelle voiture d’endurance !Ce prototype au look impressionnant participera en catégorie Hypercars, sera hybride et développera au total 680 ch via un V6 bi turbo de 2.9 L associé à un moteur électrique de 200 kw sur l’essieu avant ! Etonnamment, le prototype n’est pas équipé d’aileron. Arrivée sur les circuits en 2022 !

BMW présente sa nouvelle série 2 !

Cette espèce en voie de disparition est, pour plusieurs raisons, une super nouvelle ! Premièrement, elle existe. C’est idiot à dire, mais aujourd’hui, un petit coupé 2 portes thermique, dans l’ère des SUV et des électriques, c’est déjà une bonne nouvelle ! La série 2 partage une partie de sa plateforme avec la série 4. Les dimensions sont ainsi en légère hausse (+10.5 cm en longueur, + 6 cm en largeur, et -2.8 cm). Deuxièmement, elle reste une propulsion. Elle ne chavire pas dans les travers des transmissions “intégrales” typées traction. Elle reste propulsion de base, et elle laisse ainsi espérer un petit reste de fun dans le monde automobile. Cependant, la M240i (on revient dessus plus bas) sera dans un premier temps disponible uniquement en xDrive…

Le fun, elle devrait le procurer aussi par ses moteurs. Si certains moteurs classiques sont là (2.0 184 ch essence, et 2.0 190 ch diesel), le moteur qui fera parler sera celui des M240i…. Ce moteur 3.0 L développe 374 ch et 500 Nm de couple. L’ensemble des motorisations sera équipée de la boite automatique ZF à 8 rapports. A noter qu’une M2 est déjà dans les cartons, et devrait arriver dès l’an prochain.Comptez des prix hors options à partir de 41.800 € pour la 220i, 44.700 € pour la 220d, et 59.900 pour la M240i.

Actualité automobile

Lotus se révolutionne avec l’Emira !

Voici la Lotus Emira. Cette jolie sportive se présente comme la dernière Lotus thermique. Se positionnant directement en face d’une Porsche Cayman, la Lotus Emira se veut stricte deux places. Elle propose dès le début deux motorisations : un 4 cylindres 2.0L d’origine Mercedes, développant 360 ch, et un V6 3.5L d’origine Toyota, développant lui 400 ch. Il n’est pas précisé si le moteur Mercedes provient de l’A35 AMG, en étant gonflé, ou si il provient de l’A45 S, dégonflé. Quoi qu’il arrive, il est associée à une boite de vitesses à double embrayage, et fera le 0 à 100 km/h en moins de 4.5 secondes. Concernant le V6 3,5, celui ci sera proposé avec une boite de vitesses mécanique. La vitesse maximale attendue est fixée à 290 km/h, alors que le 0 à 100 km/h n’est pas communiqué.

Pour le style, l’anglaise se veut proche de sa grande soeur Evija, la supercar électrique, qui arrivera plus tard. Chose de plus en plus rare, la carrosserie de l’Emira est en fibre de verre. A l’intérieur, l’Emira se montre plus cossue, et se rapproche du luxe qui était offert dans les Lotus Esprit, dans les années 90 / 2000. On retrouve du cuir, de belles surfaces, un écran tactile 10.25 pouces compatibles Apple Car Play et Android Auto, et un combiné 12 pouces. Les sièges deviennent électrique, la voiture fait le plein d’aides à la conduites, l’entrée et le démarrage deviennent mains libres. Tout ça a un poids : 1.405 kg pour la version 4 cylindres.

Un Lotus Driver Pack est disponible, offrant notamment des suspensions plus fermes, des pneus Michelin Pilost Sport Cup 2, et un Launch Control. Fun fact pour ceux qui trouveraient que ce n’est plus vraiment une Lotus car c’est trop lourd : afin d’optimiser la tenue de route, les voies sont les plus larges des Lotus modernes (on imagine que ça ne prend pas en compte les Esprit), et la direction reste à assistance hyrdraulique, pour offrir un meilleur ressenti de conduite que l’on ne peut pas retrouver avec une direction à assistance électrique.

Vous l’aurez compris, cette Lotus vient en complément / remplacement de l’Evora (toujours disponible à la commande, en 2+2). Elle vise une utilisation de tous les jours et pas uniquement les circuits. Elle dispose de tout le confort moderne, d’un coffre permettant de mettre un sac de golf, et même de porte gobelets dans les portes. Clairement, c’est la Porsche Cayman qui était visée…

Volkswagen présente sa Golf 8 R Break.

Rien de révolutionnaire concernant les caractéristiques moteurs qui proviennent de la compacte : 4cyl 2.0L TSI, 320 ch, 420 Nm, 4 roues motrices !Elle ne perd que 0.2 secondes sur le 0 à 100 km/h, mais pointe à 250 km/h (270 avec le pack R Performances). Ce dernier pack conserve le mode Drift !

Lamborghini Aventadore Ultimae : l’immortelle (bis)

Lamborghini présente l’ultime version de son Aventador : l’Aventador LP780-4 Ultimae. Au programme le V12 6.5 gagne 10 ch par rapport à la SVJ, pour des performances identiques. Un 0 à 100 km/h en 2.8 secondes et 355 km/h en vitesse maximale.

Ford dévoile son Puma WRC.

Il viendra en remplacement de la Fiesta de WRC, et sera présenté à Goodwood. Sa première course aura lieu au Monte Carlo 2022.Le Ford Puma WRC sera la première Ford de rallye hybride rechargeable, pour être en phase avec les règlementations à venir pour le WRC en 2022. De plus, fini le pétrole d’origine naturel pour la partie thermique, bienvenue au fuel synthétique. Mécaniquement, le petit SUV récupèrera le moteur de la Fiesta actuelle, à savoir un 1,6 Turbo de 380 ch, accompagné d’un moteur électrique de 100 kW. L’ensemble hybride ajouter 95 kg.

Gemballa 959 : bientôt sur les routes (et dans le sable)

Marc Philipp Gemballa annonce que sa 911 “Project Sandbox”, sera dévoilée la semaine prochaine. Le projet est basé sur une 992 Turbo S, dont le moteur a été modifié par RUF. Le flat 6 sort ainsi 760 ch et 928 Nm de couple. Concernant les suspensions, c’est KLK Motorsport qui a été mis à contribution, alors qu’Akrapovic s’est occupé de la ligne d’échappement. 40 exemplaires sont prévus, et 10 ont déjà trouvé preneurs.

Novitec F8 N-Largo

Novitec a présenté en début de semaine la F8 N-Largo. Cette Ferrari F8 Tributo a été lourdement modifiée, autant d’un point de vue style que d’un point de vue technique. Le préparateur a prévu d’en réaliser 15, tous déjà vendus. Tous les panneaux de carrosserie ont été changés. Les nouveaux sont tous réalisées en fibre de carbone. La voiture récupère de nouveaux blocs optiques avant. Globalement, vous vous ferez votre avis, mais c’est beaucoup plus exagéré et agressif que le modèle d’origine.

Question motorisation, le V8 3,9L biturbo a été largement modifié pour offrir désormais 818 ch et 903 Nm de couple. Selon le préparateur, cela permettrait à la Ferrari F8 N-Largo d’abaisser le temps des accélérations. Ainsi, le 0 à 100 km/h est annoncé en 2.6 secondes (-0.3), le 0 à 200 km/h est annoncé en 7.4 secondes (-0.4) et la vitesse maximale reste identique avec 340 km/h.

Pour retrouver notre dernier post sur l’actualité automobile, c’est à ce lien !
Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram pour des infos en continu.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/viragesa/public_html/wp-includes/functions.php on line 4757

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/viragesa/public_html/wp-content/plugins/really-simple-ssl/class-mixed-content-fixer.php on line 110